Demande de démo

Analyse des parties prenantes

L'analyse des parties prenantes, aussi appelée analyse des intervenants ou "matrice intérêt-pouvoir", est une méthode efficace pour garantir le succès d'un projet.

Elle prend en compte l'intérêt et le pouvoir de toute personne liée au projet pour déterminer les stratégies à mettre en place pour répondre à leurs attentes.

Matrices des parties prenantes

La matrice des parties prenantes


Nom de la partie prenante Pouvoir Intérêt

Qu’est-ce qu’une partie prenante?

Une partie prenante désigne toute personne liée de près ou de loin au projet. Leur satisfaction et leur motivation jouent un rôle capital dans le succès de celui-ci.

Elles sont généralement plusieurs et interviennent sur chaque aspect du projet : elles le pensent, le financent, le soutiennent et/ou le réalisent. Elles veulent le changement ou, au contraire, peuvent être des freins redoutables à la livraison du projet.

Actives pendant tout le projet ou durant certaines phases, les parties prenantes doivent être au cœur des considérations d’une équipe de projet. Il est essentiel de bien les comprendre et de mettre en place des mesures visant à éviter les conflits.

Voici quelques exemples de parties prenantes :

  • Le client / Le demandeur ;
  • L’équipe de projet ;
  • Les fournisseurs ;
  • Les personnes impactées par le changement.

Utiliser la matrice des parties prenantes

La première étape est d’identifier la liste de toutes les parties prenantes du projet. Cette démarche peut se faire en équipe afin de profiter des idées de chacun.

Pour chaque personne, vous devrez mesurer son niveau d’intérêt et de pouvoir sur le projet. L'intérêt désigne le degré auquel une partie prenante accorde de l'importance à la réussite d'un projet (dans un but professionnel, personnel ou autre). Le pouvoir est quant à lui le degré auquel une partie prenante peut influencer positivement ou négativement l'accomplissement des objectifs du projet.

Ces degrés sont généralement utilisés en utilisant l'échelle suivante :

  • Très faible
  • Faible
  • Moyen
  • Élevé
  • Très élevé

Pour des raisons pratiques, notre matrice des parties prenantes utilise des échelles de mesure allant de 0 (très faible intérêt et/ou pouvoir) à 10 (intérêt et/ou pouvoir très élevé).

Une fois les scores de pouvoir et d'intérêt indiqués, vos parties prenantes apparaîtront sur la matrice. Vous pourrez alors identifier les stratégies à mettre en place pour les gérer.

La gestion des parties prenantes

Et ensuite ? À l'aide de la matrice, vous pourrez identifier rapidement les stratégies globales pour gérer vos parties prenantes.

Les stratégies divergent selon le niveau de pouvoir et d'intérêt :

  • Pouvoir élevé & Intérêt élevé -> Collaborer 
    Les individus de cette catégorie sont considérés comme étant des "parties prenantes naturelles" de par leurs forts niveaux d'intérêt et de pouvoir. La collaboration avec ces personnes est donc essentielle pour assurer leur soutien tout au long du projet. 
    Ex: Planifier des rencontres régulières avec le client pour clarifier ses besoins
  • Pouvoir élevé & Intérêt faible -> Satisfaire
    Ces individus n'ont pas d'intérêt particulier pour le projet, mais leur fort niveau de pouvoir peut les amener à intervenir et s'opposer à celui-ci. Identifier et satisfaire leurs besoins spécifiques est une manière de développer leurs niveaux d'intérêt tout en évitant les conflits futurs.
    Ex: Bâtir un tableau de bord pour communiquer avec la haute direction sur la performance du projet / Partager vos bonnes pratiques et vos leçons apprises
  • Pouvoir faible & Intérêt élevé -> Communiquer
    Ces individus accordent une grande importance à la réussite du projet et souhaitent par conséquent être tenus informés de son avancement. En même temps, surveiller ces parties prenantes peut se révéler bénéfique dans le cas où l'une de ces entités obtiendrait plus de pouvoir. 
    Ex: Envoyer une infolettre récurrente pour les tenir informées de l’avancement de votre projet
  • Pouvoir faible & Intérêt faible -> Surveiller
    Ce dernier groupe comprend les individus liés de loin au projet : ils n'accordent que peu d'importance à sa réussite et n'ont pas spécialement d'influence sur l'atteinte des objectifs. La stratégie à mettre en place consiste alors à surveiller ces parties prenantes au cas où leurs niveaux de pouvoir et/ou d'intérêt augmenteraient.
    Ex : Refaire l’analyse des parties prenantes régulièrement pour ces personnes

Finaliser l'analyse des parties prenantes

La dernière étape de cette analyse consiste à détailler les stratégies à mettre en place pour répondre aux attentes de chaque partie prenante et encourager la prise d'actions positives pour le projet. De ces stratégies découleront des activités concrètes qui seront incluses dans votre plan de projet.

Pour vous aider dans cette démarche, nous avons mis à votre disposition un gabarit composé d'une fiche analytique et d'une fiche synthèse qui vous aidera à compléter votre analyse.

Indiquez votre adresse courriel pour recevoir votre fiche de synthèse et finaliser votre analyse des intervenants.