Suite à notre expérience à l’émission Dans l’œil du dragon, nous avons concocté trois conseils qui pourraient être utiles pour tout entrepreneur qui aura à vivre une expérience similaire.

Conseil 1 - Soyez clairs sur ce que vous offrez, et à qui

"Je comprends toujours pas ce que vous faites, mais c'pas grave"

Gaétan Frigon

Vulgariser notre offre a été un défi longtemps, et notre pitch ne devait pas être encore tout à fait au point lors du tournage, puisque nous n'avons pas réussi à faire comprendre notre produit de tous les dragons. Par chance, au moins deux dragons ont compris et vu le potentiel de l'outil, puisqu'ils nous ont fait une offre.

Il faut dire qu'expliquer un logiciel de gestion SaaS est plus complexe que pour des produits plus connus du public. En effet, plusieurs termes comme la gestion de la capacité des ressources humaines doivent être expliqués, ce qui pose un défi supplémentaire pour présenter son entreprise en 3 minutes. Ceci étant dit, nous croyons que tout peut être expliqué de façon simple et brève, et nous continuons de travailler sur le pitch parfait afin de réussir à faire comprendre toute l'utilité de Beeye en 30 secondes. (Tout un défi!)

Conseil 2 – Mettez vos limites tout en restant poli

Nous avons considéré notre présence à l’émission comme un grand privilège. Cependant, vous avez été témoin de certains moments où nous nous sommes permis de répondre aux dragons. Encore une fois, nous réitérons l’immense respect que nous avons pour chacun de ces investisseurs. Mais ce respect doit être à double sens. Sans réagir en étant sur la défensive, il est possible de clarifier certains éléments afin que tous soient sur la même longueur d’onde et de respecter les limites à ne pas franchir. Bien entendu, il est important de ne pas se laisser emporter et de rester poli en toute occasion. Il faut savoir garder son sang-froid en toutes circonstances, particulièrement lorsque votre prestation est filmée et sera diffusée à plus d’un million de téléspectateurs.

Conseil 3 – Ne prenez pas les remarques comme des attaques personnelles

Il est toujours important lorsqu’on reçoit une critique de ne pas se sentir blessé personnellement. Dites-vous que ce n’est pas vous qui êtes attaqué, mais que le commentaire vise plutôt votre projet ou votre présentation. Souvent en tant qu’entrepreneur, notre entreprise nous tient tellement à cœur qu’il est difficile de recevoir des critiques. Il faut cependant se dissocier du projet qu’on présente, et profiter de toute remarque pour s’améliorer, même lorsqu’elles manquent un peu de tact.

"Je comprends pas à quel besoin ça répond, je ne connais pas le marché, vous me l’avez mal expliqué"

François Lambert

Cette remarque pourrait être vexante et prise personnellement. Mais ce qu’il faut en tirer est qu’on peut s’améliorer afin de mieux expliquer le marché et notre positionnement. Ça ne signifie pas que nous ne sommes pas « capables » de bien expliquer le marché, mais simplement qu’il y a place à amélioration.

De toute façon, il y a toujours place à amélioration, alors dites-vous que les critiques vous permettent de cibler les points sur lesquels il faut travailler en priorité.

Un risque qui en vaut la peine?

Parlez-en en bien, parlez-en en mal qu'on dit. C'est peut-être vrai si on se fie aux entrepreneurs qui ont passé aux versions canadiennes et américaines de l'émission et qui ont eu un retour incroyable malgré un passage qui ne s'est pas déroulé sans heurts et aucune offre à se mettre sous la dent. Certains ont même réussi à obtenir davantage d’un autre investisseur suite à l’émission que ce qu'ils avaient proposé aux dragons.

Cependant, notre but était vraiment de conclure une entente avec un des dragons, car nous y allions pour avoir la chance de collaborer avec ces entrepreneurs chevronnés, plutôt que pour obtenir la visibilité d’un passage à la télévision. Bref, nous avons pris le risque de nous exposer et de nous rendre vulnérables, mais le jeu en a définitivement valu la chandelle, puisque nous avons eu la chance d’avoir deux propositions incroyables lors de l’émission.

Un choix déchirant

Nous avons été face à un choix difficile : choisir entre l’offre d’Alexandre Taillefer et celle de Danièle Henkel. Ce sont deux entrepreneurs pour lesquels nous avons énormément de respect, et nous aurions adoré pouvoir collaborer avec ce duo-choc. Mais Alexandre Taillefer s’est avéré inflexible sur ce point, se décrivant comme "une main de fer dans un gant de fer".

"Je suis un partenaire terrible"

Alexandre Taillefer

Ces propos ne nous ont pas trop effrayés puisque nous avons finalement opté pour l’offre de ce dernier. Nous sommes très excités par ce partenariat. Nous avons déjà pu profiter des précieux conseils de celui-ci et de ses collègues, et leur apport se fait déjà sentir dans notre offre. Nous nous considérons comme extrêmement privilégiés, et nous avons bien l’intention de faire honneur à cette collaboration qui débute.

Curieux?

Vous pouvez visionner le passage de Beeye à Dans l'oeil du dragon ici. http://dragon.radio-canada.ca/les-candidats/40064-Beeye